vendredi 4 août 2017

Donald Trump : "L'histoire russe est une fabrication totale"


 Donald Trump s'est déchaîné jeudi soir contre l'enquête sur la présumée ingérence russe dans la campagne de 2016, accusant ses rivaux démocrates de s'en servir à des fins politiques. Alors qu'il a été annoncé par le Wall Street Journal dans la journée que le procureur spécial Robert Mueller a constitué un "grand jury" dans le cadre de cette enquête, le président américain a lancé lors d'un meeting en Virginie Occidentale que toute "l'histoire russe" est une "fabrication totale".

"La raison pour laquelle les démocrates ne parlent que de cette histoire russe totalement inventée est qu'ils n'ont pas de message, pas d'agenda et pas de vision", a-t-il ajouté.

Parallèlement, sur le front diplomatique, les Etats-Unis font face au courroux des autorités russes, qui ont réagi durement après la promulgation par le président américain, mercredi, de nouvelles sanctions passées par le Congrès en dépit du désaccord de Trump. Le républicain, qui se targuait lors de sa prise de fonctions en janvier de pouvoir réchauffer les relations avec le Kremlin, n'a pu que prendre acte de l'aggravation d'une situation déjà très tendue.

"Nos relations avec la Russie sont à un plus bas historique et très dangereux", a-t-il tweeté jeudi. "Vous pouvez dire merci au Congrès, ces mêmes gens qui s'avèrent incapables de nous donner une couverture santé".

"Il y a toujours de l'espoir pour une amélioration"
Réponse cinglante, également sur Twitter, du sénateur républicain John McCain, ennemi déclaré de Moscou: "Notre relation avec la Russie est à un plus bas dangereux. Vous pouvez dire merci à Poutine pour les attaques contre notre démocratie, pour l'invasion de ses voisins et les menaces contre nos alliés".

Washington a toutefois estimé qu'une embellie restait possible, alors que Rex Tillerson doit rencontrer ce week-end aux Philippines son homologue russe Sergueï Lavrov, avec lequel il s'est entretenu au téléphone jeudi. "Il y a toujours de l'espoir pour une amélioration", "les Etats-Unis et la Russie doivent pouvoir être capables de travailler ensemble", a déclaré à la presse la porte-parole du département d'Etat américain Heather Nauert.

Source : http://www.7sur7.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire